Accompagnement Hauts Potentiels

Surdoués, Surefficients, Multipotentiels, HPI, HQI, EIP, Atypiques, Zèbres, Guépards, Hypersensibles, Talents différents, Emotifs Talentueux, Coloriés…

Surdoués, Hauts Potentiels…, il existe quantité de mots pour désigner ces enfants et ces adultes hors normes ; porteurs de nombreux clichés certains de ces termes sont source de malentendus relationnels. En mettant en avant seulement une ou deux facettes de personnalités, en réalité complexes et différentes les unes des autres, les mots sont réducteurs et participent au malaise des individus, qui découvrent, parfois sur le tard, leur douance.

Pourtant, ce que les canadiens ont commencé à nommer « Douance » n’est pas une réalité nouvelle. Ces personnalités, parcours de vies atypiques ou dans la norme apparente, ont existé de tous temps. Ainsi, selon le contexte historique et social, des individus ont pu être jugés malades, fous, hérétiques, déviants, « sages », passionnés, visionnaires, ou génies. A partir de la position dans la hiérarchie sociale, l’âge, le sexe, ils ont pu être harcelés, rejetés, enfermés, poussés au suicide, tués, ou jalousés, admirés, couverts d’honneurs.

L’albatros

Souvent, pour s’amuser, les hommes d’équipage

Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,

Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l’azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d’eux

. Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, naguère si beau, qu’il est comique et laid !

L’un agace son bec avec un brûle-gueule,

L’autre mime, en boitant, l’infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l’archer ;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l’empêchent de marcher.

                                             C. BAUDELAIRE

Dans ses difficultés à se mouvoir au sol, l’albatros, image métaphorique du poète, illustre parfaitement à la fois les difficultés vécues au quotidien et  les souffrances de l’enfant et de l’adulte à Haut Potentiel confrontés à un univers inadapté pour eux, dont ils ne comprennent pas les codes et  souvent rejetant.   Singuliers, dans leur fonctionnement et dans un milieu qui tend à refuser les différences, les a-normalités, l’enfant/ l’adulte « surdoué » est « infirme et bancal » dans un milieu qu’il ne comprend pas et réciproquement, qui ne le comprend pas. Il ne peut dès lors s’épanouir et déployer ses potentialités.

La douance est perçue à priori comme un tremplin vers la réussite sociale, les individus « surdoués » étant avantagés par la Nature. En toute logique elle suscite peu de prises en compte sociale ou de  bienveillance particulière, les « surdoués » n’en ayant pas besoin. De quoi se plaindraient-ils ?

Loin de la bienveillance, au contraire elle entraine souvent moqueries, humiliations  et comportements de harcèlement dans les sphères de la vie quotidienne, milieu scolaire, familial, intime, professionnel, social.

Quand ces personnalités atypiques que sont les adultes à Haut Potentiel consultent pour trouver une explication à leurs difficultés à vivre le relationnel et ainsi mettre un terme à leur mal-être diffus, elles sont souvent mal «diagnostiquées » par des psychiatres non formés à la douance; elles  voient leurs particularités traitées comme des troubles du comportement ou de la personnalité et il est indéniable que la « normalité » de ces personnalités ne correspond pas à la normalité de la moyenne de la population.

Pour autant, si la douance n’est ni une maladie psychique ni un handicap, sans la reconnaissance, la compréhension et l’acceptation par le sujet et son entourage, elle peut être vécue ainsi. Pas facile en effet de vivre le quotidien en se sentant en permanence en décalage avec les autres, jugé « trop » sensible et décalé, summergé par un sentiment de solitude existentielle.

Adulte dit « surdoué »,

Vous vous sentez :

Décalé(e), entouré(e) et pourtant isolé(e) seul(e) dans la foule ; enthousiaste, convaincant(e), plein(e) d’énergie, capable de déplacer des montagnes quand un sujet vous passionne, ou à l’inverse, indifférent(e), rapidement fatigué(e) quand le sujet ne fait pas sens pour vous.

 

Vous entendez sur vous une multitude de reproches et vous vous remettez en question: Vous avez des réactions bizarres, vous êtes imprévisible, vous ne faites pas les choses comme les autres, vous vous posez mille questions que les autres ne se posent pas, vous êtes trop sensible, trop perfectionniste, pas assez consensuel(lle), «attachiant(e)», alors que l’on vous reconnait dans le même temps des intuitions fulgurantes, des idées originales et en nombre, une grande capacité de travail, une sensibilité artistique. Vos détracteurs vous jugent froid(e), orgueilleux (se), compliqué(e). Vous pouvez être tout cela et le contraire aussi. Vous vous sentez et vous êtes tout(e) en paradoxes. Comme tout un chacun ? Plus que la moyenne de la population ! Dans ce flot de jugements, dans vos propres questionnements, vous recherchez qui vous êtes vraiment, ce qui est juste dans ses affirmations, quelle est votre part de responsabilité,  vous voulez comprendre les raisons de votre mal-être, vos réactions et votre fonctionnement si particulier.

Existe-t-il des adultes à Haut Potentiel heureux ?

La réponse est mille fois oui, quand bien même le bonheur n’est pas un état permanent. La douance n’est pas une pathologie, répétons-le, et encore moins une destinée de souffrances psychologiques. La douance, le « sur-don » n’est pas le problème. La construction de la personnalité d’une personne « surdouée » résulte de la conjonction d’une biologie cérébrale particulière et d’une histoire personnelle elle-aussi particulière. Le fonctionnement cérébral atypique n’est pas responsable en lui-même du mal-être et de la souffrance des surdoués. La souffrance est liée pour partie au fait d’être en dissonance entre ce que nous sommes, nos rêves et nos projets de vie et un sentiment d’impuissance face à une réalité incompréhensible. Une personne à Haut Potentiel qui trouve dans son environnement matériel et relationnel la satisfaction de ses besoins singuliers pourra être heureuse malgré les aléas que comporte toute vie humaine. Elle utilisera ses potentialités au mieux de ses capacités, à son bénéfice et à celui de son entourage.

L’accompagnement, pour l’adulte mulltipotentiel, c’est trouver enfin son chez-soi. Souvent, il suffit juste de changer de perspective pour changer en profondeur le paysage. Le changement consiste à se connaitre et accepter sa singularité. Le monde ne s’adapte pas à la minorité mais vous avez en vous la capacité de vous adapter sans vous renier ce que vous êtes pour jouer un rôle ; ce n’est ni possible, ni envisageable à long terme sans conséquences psychologiques, ni souhaitable pour vous et votre environnement relationnel.

 

Votre mode de fonctionnement singulier est un atout pour les autres et la société. Vous participez à remettre en question les fonctionnements dogmatiques, en apportant au travail et dans le quotidien  Sensibilité, Créativité, Intuition spécifiques. Toutes les personnes estampillées à « Haut Potentiel » ne sont pas de futurs Galilée, Mozart, Einstein…mais ont chacune à leur niveau, la capacité de participer à l’évolution de leurs milieux.
Cet accompagnement est pour vous si :

  • vous souhaitez améliorer votre qualité de vie relationnelle
  • vous revivez les mêmes scénarii douloureux  et/ou malsains
  • vous n’arrivez pas à vous affirmer, vous positionner dans la relation
  • vous ne parvenez pas à fixer vos limites

Nos objectifs d’accompagnement :

Favoriser les prises de conscience et vous aider à :

  • Vous aider à prendre du recul sur la situation qui pose problème
  • Définir avec vous vos projets de vie et retrouver du sens à l’action
  • Vous autoriser à vous écouter, vous respecter, vous faire confiance
  • vous affirmer en toute sérénité
  • Reconnaitre votre fonctionnement particulier et vous appuyer dessus pour développer vos potentiels, votre créativité
  • Travailler sur vos émotions : les reconnaitre, les accepter, les apprivoiser, les utiliser
  • vous libérer du stress aux jugements
  • Apprendre à connaitre le fonctionnement des autres
  • Enlever les masques, sortir des rôles suradaptés, écouter et accueillir ses émotions, être authentique, vrai avec soi et l’autre, dans sa vérité et dans l’écoute de la vérité de l’autre.
  • Activer vos ressources intérieures
  • Etre un bon compagnon pour vous-même
  • Améliorer votre façon de communiquer : efficacement, dans la bienveillance et le respect des différences
  • Vivre des relations équilibrées et saines, justes pour vous

Je vous propose un espace de parole en toute confidentialité et neutralité bienveillante dans lequel vous pouvez être vous-même en confiance et dans lequel vous pourrez renouer avec votre potentiel et vos ressources internes et les développer. Je vous propose un accompagnement personnalisé pour donner un nouvel espace de liberté à votre vie, sortir du faux-self, vous épanouir.

C’est le premier pas le plus difficile et c’est le premier pas qui change l’avenir.

Pour une question, un bilan, un rendez-vous, n’hésitez pas à nous contacter.